Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire des chansons françaises et internationales. De A comme Aznavour à Z comme Zazie ils sont tous là, français, et internationaux, actuels ou passés.

18 May

Gainsbourg, histoire de la chanson Initials BB

Publié par catherine  - Catégories :  #Musique

 

En 1968, Serge Gainsbourg entre au studio Chapell à Londres pour y enregistrer Initials BB et boucler son album éponyme. Ce morceau est un cadeau d’adieu à Brigitte Bardot avec qui il vécut une courte mais intense passion…

bardot-gainsbourg.JPG

Bardot et Gainsbourg : une passion intense mais fugace

Lorsque Gainsbourg compose Initials BB, il vit une intense passion avec Brigitte Bardot, alors mariée à Gunther Sachs, son très riche mari, qu’elle qualifiera souvent de « millionnaire et mari fantôme »... Souvent seule, elle se laisse charmer par Gainsbourg, personnage qu’elle admire…

La love story entre Gainsbourg et Bardot ne dure que quelques semaines mais ne restera pas secrète pour autant. D’ailleurs, lorsque « Je t’aime moi non plus » est sur le point de sortir sur les ondes, Gunther Sachs met le hola et fait tout pour qu’elle ne sorte pas.

De Paris à Almeria

D’autres chansons magistrales naitront de cette union fugace comme par exemple Bonnie and Clyde et Comic Strip qui figureront dans l’album « Initials BB » de Gainsbourg.

Au cours de l’année 68, Brigitte Bardot doit tourner en Espagne et s’envoler vers Almeria. Elle doit y tourner dans le western Shalako aux côtés de Sean Connery. Lorsqu’elle fait ses valises, Gainsbourg sait que c’est la fin de leur histoire d’amour car le mari de BB sera là et assistera au tournage. Alors il remplit sa valise de petits mots d’amour. A Almeria, Gunther Sachs parvient à reconquérir BB mais leur passion marquera l’actrice à tout jamais.

shalako.JPG

Initials BB : Gainsbourg s’inspire de Dvorak et d’Edgar Allan Poe.

La mélodie d’Initials BB est directement inspirée de la symphonie numéro 9 de Dvorak, dite « du Nouveau Monde ». Une habitude chez Gainsbourg qui a emprunté aux plus grands de célèbres airs classiques pour nombre de ses tubes comme par exemple Babe Alone in Babylone et Jane B pour son égérie Jane Birkin.

Pour donner de la profondeur à son titre, Gainsbourg a choisi de laisser toute la place à l’orchestre symphonique pendant le refrain, où on entend simplement ces mots : "Initials BB"… Des mots qui résonnent comme un appel à son amour perdu...

Côté textes, le début d’Initials BB est inspiré du poème le Corbeau d’Edgar Allan Poe.

Commenter cet article

À propos

Histoire des chansons françaises et internationales. De A comme Aznavour à Z comme Zazie ils sont tous là, français, et internationaux, actuels ou passés.